Background 123baievitree.net

Un logement égayé par ses fenêtres

L'une des priorités lors de l'achat de fenêtres pour sa demeure est la fermeture et l'ouverture. Il existe même des fenêtres fixes, que l'on ne peut pas ouvrir.

Baie vitree

Parmi les plus courantes, se trouvent la fenêtre à la française, avec un ou deux battants s’ouvrant vers l’intérieur, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et évidemment la fenêtre coulissante, qui fonctionne par glissement. Certaines fenêtres s'ouvrent de deux manières : par exemple, la fenêtre dite oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée.

Parmi les modèles plus originaux, se trouve la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans le mur. Le choix du matériau des fenêtres est lié à deux critères essentiels : l’esthétisme et le tarif.

Il faut en effet qu’elles puissent s’harmoniser avec la décoration de la demeure. La fenêtre en PVC s’installe sans difficulté, s'entretient en quelques minutes et se révèle la plus économique, même s’il ne faut pas se précipiter sur le bas de gamme.

La fenêtre en bois se distingue par son excellente isolation, sa durabilité et son allure. De nos jours, elle est également appropriée pour les grands espaces.

La fenêtre en aluminium est plutôt réservée aux architectures design. Très résistante, elle ne réclame aucun nettoyage.

Une autre solution est d'opter pour une ouverture mixte, avec bois à l'intérieur et métal à l'extérieur.

Pose de la fenêtre : préférez les spécialistes



Les personnes particulièrement adroites peuvent installer les fenêtres.

Toutefois, il est préférable de faire appel à un spécialiste. Vous êtes certain d'obtenir une pose parfaitement effectuée en un temps record.

Par ailleurs, vous bénéficierez dans ce cas d'une TVA réduite sur l’achat des fenêtres comme sur leur intallation. Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages.

Matériau, forme, grandeur, système d'ouverture sont les éléments du tarif d'une fenêtre. Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre à la française en bois coûte en moyenne 500 euros ; une porte-fenêtre en plastique coûte entre 500 et 1 200 euros quand en alu les prix débutent à 700€.

A cela, s’ajoutent la plupart du temps les accessoires comme les poignées. La mise en place d'ouvertures solides est aussi synonyme d'économies d'énergie.

Vous pouvez dans ce cadre prétendre à un crédit d'impôt.

L’isolation des fenêtres



En construction neuve comme en restauration, les ouvertures constituent une priorité pour l’isolation de la maison.

Mal isolées, elles peuvent en effet vous faire perdre jusqu’à 25% d’énergie. Au-delà de l'isolation thermique, il est utile de prendre en considération l'isolation phonique.

Voilà pourquoi on trouve de moins en moins de vitrage simple. La majorité des personnes privilégient de nos jours le double vitrage.

Le triple vitrage est pour sa part destiné aux maisons basse consommation. Si vos fenêtres sont dotées d'un simple vitrage mais que vous voulez renforcer l’isolation, le survitrage est solution intéressante.

Fenêtres et sérénité



L’un des éléments à considérer au moment de l’achat de fenêtres est la sécurité, d'autant plus jusqu'au premier étage. L'idée est de dissuader toute effraction.

Les huisseries ainsi que des persiennes et la qualité du verre sont essentiels. Il existe notamment des vitrages retardataires d’effraction.

Les ouvertures du rez-de-chaussée peuvent aussi être grillagées. Rectangulaire, cintrée, en oeil-de-boeuf ou en triangle : il existe quatre dessins d'ouvertures.

Différentes tailles standards garnissent les rayons. Dans le cas où une taille standard ne convient pas pour quelques millimètres, il est envisageable de réaliser des adaptations.

Toutefois, des dimensions trop éloignées contraignent au sur-mesure. Bien sûr le coût s'en ressent et l'action d’un artisan qualifié est nécessaire.